L’étendard sanglant

Pourtant, la plupart ignore qu'il ne s'agit que de l'étendard d'émeutiers et de factieux rendu officiel après le régicide de 1793... drapeau tâché du sang de la honte, du sang de millions de victimes de la Révolution, du bonapartisme, et des sanglantes aventures républicaines à travers le monde... l’étendard sanglant est levé !

Pavillon immaculé

Issu des entrailles de notre histoire, indépendamment de toute velléité royaliste, le drapeau blanc semble être le seul qui puisse légitimement incarner notre pays, lorsque les grands mensonges se seront définitivement évaporés et lorsque ses habitants auront retrouvé la paix, et le goût de vivre.

Informations ici.